Samedi le 8 juin, dans les jardins de Castel Bardera, à Galliners, s’est tenue la 6ème rencontre de poésie, cette fois dédiée au poète Joan Brossa à l’occasion du centenaire de sa naissance.

Tous les participants ont récité un de leurs propres poèmes et un de Joan Brossa. Il y a eu aussi l’occasion d’écouter de la musique et du chant. La Fundació J. V. Foix a contribué à l’hommage en lisant deux poèmes de J. V. Foix.

Ici vous pouvez télécharger le programme.

Depuis mai, nous avons le site web Mapa Literari Català remodelé, un outil créé par Espais Escrits qui uni la littérature et le paysage.

Cette carte littéraire comprend plus de deus mille espaces littéraires créés à partir de l’univers créatif des auteurs. Dans le cas de J. V. Foix on peut trouver trois route littéraires: Sarrià, el Port de la Selva et el Solsonès.

Ici vous pouvez voir le premier point de la rote J. V. Fox à Sarrià.

Voici le lien vers le Mapa Literari qui comprend 103 auteurs, 66 itinéraries littéraires et 2.056 espaces écrits.

Ici vous pouvez voir le video promotion.

Une fois de plus, l’ école Poeta Foix a organisé les Jocs Florals de Sant Jordi, auxquels la Fundació a été invitée.

Ce 2019, la poésie qui a gagné le Prix Extradordinaire J. V. Foix s’intitulait «sortir d’un buit», del’élève avec les pseudonyme « Un humilde gato bohemio ». En plus, on a donné troix prix de poésie et trois de prose. Et en prix extraordinaire au Travail et à l’effort.

Ici on peut lire les textes qui ont gagné les prix.

La Revista de Catalunya a publié un numéro intitulé «La República de les Lletres», en hommage au magazine du même nom publié à Valence entre 1934 et 1936. Coordonné par Xènia Bussé, il rassemble 25 textes d’auteurs actuels, chacun d’entre eux ayant choisi un auteur et en a fait un récit.

Dans le cas de J. V. Foix, Marina Espasa a écrit «Diari (1918) 2018 de J. V. Foix».

Le 21 mars, la Journée mondiale de la poésie a été proclamée en 1999 par la Conférence générale de l’UNESCO. L’Institució de les Lletres Catalanes promeut cette célébration sur les terres catalanes en organisant différentes actions dans le but de diffuser le fait poétique.

Cette année le poème de J. V. Foix est «Dèiem la nit», de J. V. Foix, dedié à Carles Riba.

Le 17 mars, à MUHBA-Vil·la Joana, sera présenté la nouvelle apparition du livre Els lloms transparents, de J. V. Foix, de la part de Jordi Cornudella, poète et éditeur, et Marina Porras, qui prépare une thèse sur Gabriel Ferrater, auteur du prologue de l’ouvrage, publié pour la première fois en 1969.

Lieu: MUHBA Vil·la Joana, Ctra. de Vallvidrera, 104. Barcelona
Jour et heure: 17 mars à 12.30 h

Capacité limitée. Pour réserver cliquez ici.

À la fin de 2018, les fresques de l’artiste établi à New York Santi Moix sur les murs de l’église du village de Saurí, au Pallars Sobirà ont été inaugurés. Le projet allie la tradition du roman catalan -identifié à la fresque- à une esthétique contemporaine et innovante.

Comme le villge est au bout du chemin, Moix a inclus le texte de J. V. Foix «Els bells camins es multipliquen allà on creieu que acaba la carretera».

Jeudi 14 février à Tòmiris Llibreria , le poète Jaume Creus fera un récital Sol, i de dol, de J. V. Foix.

Jour et heure: Jeudi 14 février à 19 h
Lieu: Tòmiris Llibreria. Padilla, 242, local 2

Ici vous pouevez voir l’affiche.

Pour clore la célébration des 125 ans de la naissance de J. V. Foix et pour commémorer les 32 ans du décès, un double acte aura lieu à MUHBA-Vil·la Joana.

«J. V. Foix, entre le pays de la ville et la ville púgil» comprend la conférence «J. V. Foix, flâneur à Barcelone», d’Antoni Martí Monterde, et le spectacle d’ombres et de poésie «Heritier d’une saga morte», de Moixic et Volianna.

Jour et heure: le 27 janvier à 11h30
Lieu: Vil·la Joana. MUHBA Ctra. de l’Església, 104. Vallvidrera.

L’entrée est libre et la capacité limitée. Si vous voulez réserver des billets, faites-le ici.

Cette année 2018, la Fundació J. V. Foix, en collaboration avec Edicions 62, a décidé de rééditer Els lloms transparents de J. V. Foix, qui est apparu pour la première fois en 1969.
Après un prologue de Gabriel Ferrater, il contient quarante-sic des articles parmi tous ceux que Foix a écrit pour le journal La Publicitat, des textes qui reflètent la culture, la politique et la société d’un point de vue catalaniste.