Univ_experienLe 22 décembre 2010 un groupe d’étudiants de l’Université de l’expérience de l’Université de Barcelone inscrits à la matière Documents personnels: Organization, Conservation et Utilisation, impartie par la profésseuse Maria Elvira Silleras, a visité la Fondation J.V. Foix pour voir l’organisation de l’archive et consulter quelques documents.

 
 
 


À l’occasion du cinquantenaire de l’apparition du livre Onze Nadals i un Cap d’Any, Enrique Badosa, traducteur de J.V. Foix au castillan, publique un article au journal ABC de Catalogne.

Voyez l’article Medio siglo de un gran libro de Foix

Nadals recités par J.V. Foix

Onze NadalsLe 21 décembre à 20.00 h. à la librairie A peu de pàgina, Carmen Sobrevila Masvidal présentera Onze Nadals i un Cap d’Any. 50 années de l’édition du livre.

 

 

 

Lliberia A Peu de pàgina. Rue Major de Sarrià, 50. 08017 Barcelone

Institué avec caractère honorifique par l’Associació Col·legial d’Escriptors de Catalunya (ACEC) en mémoire du poète, essayiste et directeur culturel José Luis Giménez-Frontín, le prix s’accorde à «une figure du monde littéraire qui ait ressorti dans le rapprochement entre les cultures». Les bases de ce prix, que définissent l’oeuvre de Giménez-Frontín, sont partagées par Enrique Badosa, traducteur de J.V. Foix.

Le Musée del Joguet de Catalunya a inauguré mercoledi 1er de décembre l’exposition « El darrer objecte. La Col·lecció de col·leccions de Guy Selz ».

L’exposition sera ouverte au publique jusqu’à le 6 février 2011. L’hommage a l’appui de la Fundació J. V. Foix, en plus des fondations Joan Miró, Joan Brossa, Josep Palau i Fabre et Gala-Salvador Dalí.

Plus d’information
Cette exposition nous fait voir la généreuse donation de 1.269 pièces que Philippe i Dorothée Selz ont fait au Musée del Joguet de Catalunya, de la collection d’un ensembl de collections que ses parents, Françoise et Guy Selz ont ramassé pendant 50 ans (1925-1976), et que eux mêmes ont complété à tel point qu’ils ont fait naître un art insolite avec des racines dans la culture populaire en l’artiste Dorothée Selz et, par extension, dans le groupe d’artistes catalans à Paris.

L’exposition reprend l’esprit du collectionistes, lequel, a différence du muséologue, ne travaille pas pour préserver la mémoire sinon pour saisir l’énergie, et cela le fait à partir de groupements d’objets qui créent un ensemble de systèmes d’une multitude de connaissances transversales, avec une figuration répétitive qui conforme l’ecologie de l’authentique face à la barbarie de la technologie.

L’acte s’enquadre dans l’hommage de la culture catalane à Guy Selz et à André Breton, prompromu par Arts Santa Mònica et le Museu del Joguet de Catalunya.

Fermez information

Dibuixar és…

GinestaLa célèbre ilustratrice Montse Ginesta a réalisé, en collaboration avec Jordi Teixidó, un video où raconte la passion qu’elle sent pour le dessin, bien que, comme elle même dit, ce qui lui plaît le plus est « écrire des verses et chanter ». Et dans ce video on l’entend entonner des verses du poème « És quan dormo que hi veig clar » de J.V. Foix, acompagnée d’un piano.

Le 18 novembre 2010, dans le cicle Mostra de Cinema Català organisé par Cineclub Sabadell, on va projeter aux cinémas Imperial de Sabadell, il film És quan dormo que hi veig clar de Jordi Cadena de 1988.

Voir critique: És quan dormo que hi veig clar

Fac-similé de la collection complète de la revue Poemes, avec de matériaux complémentaires (autographes de quelques textes et matériaux d’archive ainsi que de rédaction). Il y a aussi un fragment des mémoires de Joan Colomines i Puig, que serve comme Présentaction et une Étude introductoire de Jaume Aulet.

Enric Falguera, Xavier Macià, Jordi Malé & Joan R. Veny-Mesquida (ed.), Poemes (Barcelona, 1963-1964), Lleida, Aula Màrius Torres & Pagès Editors, 2010.

Quinze anys de periodisme

L’Institut d’Estudis Catalans a publié le livre Quinze anys de periodisme: les col·laboracions de J. V. Foix a La Publicitat (1922-1936) de Pere Gómez i Inglada, lequel a obtenu le prix Lluís Nicolau d’Olwer de Philologie en 2007.

L’étude prétend être une approximation à l’activité journalistique de J. V. Foix et en souligner le rol, presque exclusif, qu’elle a eu dans la production creative du publiciste, très supérieure à l’espace qu’occupait la création poétique. Elle aborde aussi la relation de Foix avec Acció Catalana et avec la situation politique de l’époque, ainsi que les valorations qu’il fait de différents événements qui se sont succédé le long de ce periode.

Seul l’éclat de la guerre et l’impossibilité de maintenir son activité journalistique dès la liberté et en sa langue, ont fait que Foix tournait sa création littéraire à d’autres champs d’activité.

Espais Escrits ofereix un recull de textos que ens aporta reflexions diverses de Maria Àngels Anglada, Víctor Balaguer, Salvador Espriu, J.V. Foix, Àngel Guimerà, Narcís Oller, Josep Palau i Fabre, Josep Pla, Manuel de Pedrolo, Francesc Pujols i Jacint Verdaguer. Són textos que fan referència a la llengua i/o al país en uns moments en què, més enllà dels pressupostos, volen retallar a Catalunya la identitat i la capacitat de ser de tot un poble.

Aquí podeu trobar els de J.V. Foix: Punts de meditació catalanista