Le Musée del Joguet de Catalunya a inauguré mercoledi 1er de décembre l’exposition « El darrer objecte. La Col·lecció de col·leccions de Guy Selz ».

L’exposition sera ouverte au publique jusqu’à le 6 février 2011. L’hommage a l’appui de la Fundació J. V. Foix, en plus des fondations Joan Miró, Joan Brossa, Josep Palau i Fabre et Gala-Salvador Dalí.

Plus d’information
Cette exposition nous fait voir la généreuse donation de 1.269 pièces que Philippe i Dorothée Selz ont fait au Musée del Joguet de Catalunya, de la collection d’un ensembl de collections que ses parents, Françoise et Guy Selz ont ramassé pendant 50 ans (1925-1976), et que eux mêmes ont complété à tel point qu’ils ont fait naître un art insolite avec des racines dans la culture populaire en l’artiste Dorothée Selz et, par extension, dans le groupe d’artistes catalans à Paris.

L’exposition reprend l’esprit du collectionistes, lequel, a différence du muséologue, ne travaille pas pour préserver la mémoire sinon pour saisir l’énergie, et cela le fait à partir de groupements d’objets qui créent un ensemble de systèmes d’une multitude de connaissances transversales, avec une figuration répétitive qui conforme l’ecologie de l’authentique face à la barbarie de la technologie.

L’acte s’enquadre dans l’hommage de la culture catalane à Guy Selz et à André Breton, prompromu par Arts Santa Mònica et le Museu del Joguet de Catalunya.

Fermez information

Dibuixar és…

GinestaLa célèbre ilustratrice Montse Ginesta a réalisé, en collaboration avec Jordi Teixidó, un video où raconte la passion qu’elle sent pour le dessin, bien que, comme elle même dit, ce qui lui plaît le plus est « écrire des verses et chanter ». Et dans ce video on l’entend entonner des verses du poème « És quan dormo que hi veig clar » de J.V. Foix, acompagnée d’un piano.

Le 18 novembre 2010, dans le cicle Mostra de Cinema Català organisé par Cineclub Sabadell, on va projeter aux cinémas Imperial de Sabadell, il film És quan dormo que hi veig clar de Jordi Cadena de 1988.

Voir critique: És quan dormo que hi veig clar

Fac-similé de la collection complète de la revue Poemes, avec de matériaux complémentaires (autographes de quelques textes et matériaux d’archive ainsi que de rédaction). Il y a aussi un fragment des mémoires de Joan Colomines i Puig, que serve comme Présentaction et une Étude introductoire de Jaume Aulet.

Enric Falguera, Xavier Macià, Jordi Malé & Joan R. Veny-Mesquida (ed.), Poemes (Barcelona, 1963-1964), Lleida, Aula Màrius Torres & Pagès Editors, 2010.

Quinze anys de periodisme

L’Institut d’Estudis Catalans a publié le livre Quinze anys de periodisme: les col·laboracions de J. V. Foix a La Publicitat (1922-1936) de Pere Gómez i Inglada, lequel a obtenu le prix Lluís Nicolau d’Olwer de Philologie en 2007.

L’étude prétend être une approximation à l’activité journalistique de J. V. Foix et en souligner le rol, presque exclusif, qu’elle a eu dans la production creative du publiciste, très supérieure à l’espace qu’occupait la création poétique. Elle aborde aussi la relation de Foix avec Acció Catalana et avec la situation politique de l’époque, ainsi que les valorations qu’il fait de différents événements qui se sont succédé le long de ce periode.

Seul l’éclat de la guerre et l’impossibilité de maintenir son activité journalistique dès la liberté et en sa langue, ont fait que Foix tournait sa création littéraire à d’autres champs d’activité.

Espais Escrits ofereix un recull de textos que ens aporta reflexions diverses de Maria Àngels Anglada, Víctor Balaguer, Salvador Espriu, J.V. Foix, Àngel Guimerà, Narcís Oller, Josep Palau i Fabre, Josep Pla, Manuel de Pedrolo, Francesc Pujols i Jacint Verdaguer. Són textos que fan referència a la llengua i/o al país en uns moments en què, més enllà dels pressupostos, volen retallar a Catalunya la identitat i la capacitat de ser de tot un poble.

Aquí podeu trobar els de J.V. Foix: Punts de meditació catalanista

Mapa literari català 2.0

Mapa literari català 2.0

Le 15 juin on a présenté officiellement le Mapa literari català 2.0.
Le MLC contient plus de 500 fragments d’oeuvres littéraires et 31 auteurs, acompagnés d’un important contenu multimedia, avec des photographies, videos et locutions des textes avec des voix aussi reconnaissables comme celles de Pere Arquillué, Carles Sales, Rosa Cadafalch ou Mercè Managuerra. Également, le MLC offre la possibilité de parcourir des routes littéraires, tant virtuelles que praticables. Le Mapa Literari Català est une application web fondée sur la tecnologie de Google Maps ce qui permet consulter différents points de la geografie mondielle avec les textes de la littérature catalane qui y sont associés. Chaque localisation géographique ou espace écrit est formée d’un texte relatif au territoire ainsi que toute une série de contenus multimedia. Pour compléter ces espaces écrits, il y a des contextualizations qui expliquent les liens d’une oeuvre specifique avec le territoire oú se localise.

L’application présente aussi la localization des centres de patrimoine littéraire et des centres d’étude qui constituent l’association Espais Escrits. Xarxa del Patrimoni Literari Català, et des informations pratiques sur l’institution.
J.V. Foix est un des auteurs qui aparaissent sur la carte. Ce web propose aussi l’expérience de voyager pour le territoire grâce aux routes littéraires, qu’on peut parcourir virtuellement ainsi que effectivement.

Pour mieux naviger est recommandé d’utiliser Google Chrome.

No pesquis mai amb els ormeigs

No pesquis mai amb els ormeigs d’un altre, publié le mois de décembre du 2009, contient, en plus de la transcription et la traduction à l’espagnol (à la charge d’Enrique Badosa et José Corredor-Mateos) des textes de Foix, un annexe avec neuf telepoèmes inédits, edités par Ramon Salvo Torres, et une étude introductive du même auteur Ramon Salvo.

La provenence des enregistraments correspond, surtout, à l’hispaniste et catalanophile americaine Patricia J. Boehne, qui, les étés de 1974 et 1977, a visité le poète au Port de la Selva.

C’est elle même qui, dès de la direction de la North American Catalan Society, et conjointement à d’autres catalanophiles, comme David Rosenthal, a promu la candidature de Foix au Prix Nobel.

Ce livre est, donc, un hommage à Patricia J. Boehne, traductrice à l’anglais d’une part de l’oeuvre de Foix, laquelle tellement a contribué à répandre dans le monde anglo-saxon la connaissance de Foix.

Cròniques de l’ultrason

Cròniques de l'ultrason

Le CD Cròniques de l’ultrason, publié le décembre du 2009 par Ars Harmonica et la Fundació J.V. Foix, contient les Cròniques I, II, III, IV, V, VI, IX, X, XIII et XIV, en plus du texte « Què us podria dir? ». La musique a été composée par Joan Carles Martínez, et lui même l’interprète à la guitarre.

L’acteur Quim Lecina récite les textes.