Dans le numéro de novembre 2020 de la revue Ínsula, le professeur Enric Bou commente le cas de J. V. Foix comme emblématique des échanges d’avant-garde. Sa figure de critique, poète et agitateur culturel est essentielle dans le panorama surréaliste de 1929.

Ici vous pouvez lire l’article.

Noël 2020

Exalço amb tinta i paper,
Cels morents i rima nova,
O rondo al fosc de la Cova
de Qui promet, mitjancer,
Cels morents i Terra nova.

                                                              El Port de la Selva, 1956

Espais Escrits. Réseau du Patrimoine littéraire catalan est une association privée à but non lucratif, créée en 2005 afin d’articuler les projets de garde, de recherche et de diffusion de l’héritage tangible et immatériel des écrivains classiques de la littérature catalane et de structurer le patrimoine littéraire catalan à travers les institutions qui le veillent et favorisent la lecture et les études.

Ici on peut voir la vidéo promotionnelle.

Le livre publié cette année par la Fundació J. V. Foix permet au lecteur non seulement d’être témoin de l’amitié entre J. V. Foix et l’éditeur et libraire Joan Gili, qui s’installe en Angleterre en 1934, mais d’assister également de près à la naissance d’ouvrages tels que Sol, i de dol ou Les irreals omegues.

Josep Mengual mène une étude préliminaire sur l’importance de la figure de Joan Gili pour diffuser la littérature catalane et Margarida Trias édite la correspondance.

Le trio Pere Quart, formé par Toni Beamud, basson, Òscar Vila, piano et Òscar Rocabert, rhapsodie, a donné un récital de poésie le 25 juin aux Amics de les Arts de Terrassa, avec des poèmes de J. V. Foix. Aujourd’hui, Mirall de Glaç, la section littéraire des Amics de les Arts et Joventuts Musicals de Terrassa, vient de publier la vidéo sur Youtube.

Le récital comprend de la musique de J. S. Bach, C. Ph.D. E. Bach, Frédéric Mompou, Manuel Blancafort, Joan Massià, Ali Riza Saral et Beamud lui-même. Voyez video.

Avec un profil aux multiples facettes et considéré comme l’un des artistes les plus en vue du mouvement informaliste en Catalogne, le mois d’octobre et jusqu’au 10 janvier, l’exposition qui montre son travail pictural peut être visitée dans sa ville natale. Vilacasas était un ami et a collaboré avec J. V. Foix. Dans l’exposition, vous pouvez voir un poème de Foix et des gravures de l’artiste.

Lieu: Espai Cultura. Carrer d’en Font, 25. Sabadell
Horaires: du mardi au vendredi de 17h00 à 20h00 Les dimanches de 11h à 14h.

Columna Música vient de publier un CD avec des chansons de Mercè Torrents (1930-2018) sur des poèmes de divers auteurs, parmi lesquels J. V. Foix.

Le 24 septembre à 19h30, la présentation aura lieu au Jardí dels Tarongers, rue de la Ràbida, 5 à Barcelone.La mezzo-soprano Marta Valero et le pianiste Daniel Blanch y participeront.

Une confirmation de participation est demandée à merce.corretja@gmail.com

Dans ce livre, l’écrivain de Reus Aleix Cort aborde l’œuvre de Foix sous l’angle de la danse, projetée à travers toute l’œuvre du poète. Selon Cort, la danse permettait à J. V. Foix d’aborder, avec rythme, les sujets qui l’intéressaient le plus: le passage du temps, la relation avec les femmes, l’importance de l’Instant, l’Amour, le désir…

En septembre, Voliana Edicions vient de le publier dans la collection Voliac.

Dans un article paru le 5 août 1924 et reproduit dans le journal Ara du même jour de 2020, dans la section «Abans d’ara» de Josep Ma Casasús, Tomàs Garcés explique que J. V. Foix a été le premier qui a osé parler d’une véritable Renaissance catalane: celle représentée, entre autres, par Josep Carner et Carles Riba, et par de solides initiatives culturelles telles que la Fundació Bernat Metge, qui donnera les classiques grecs et latins en catalan ou la collection «Els Nostres Clàssics».

Les 29, 30 juin et 1er juillet, on a pu assister au spectacle A tocar! au théâtre Grec de Montjuïc. Entre autres participants, il a eu une vidéo de Frederic Amat sur le poème «Una rosa amb un ganivet al pit…», récité par J. V. Foix, avec les mains de Nico Baixas et édité par Joan Rodón.

Le jour où BTV l’a diffusé en direct, la voix de J. V. Foix n’a pas pu être entendue.

Maintenant ici vous pouvez voir et entendre le fragment où Foix récite le poème pendant la projecton du vidéo.