General

@La PersepectivaAu Palau Robert on a inaugurée une exposition sur le rôle du journal numérique Vilaweb dans notre pays, ainsi que celle de la révolution technologique d’Internet et les nouvelles technologies, qui ont entraîné des révolutions dans de nombreux autres domaines avec des conséquences pour la politique et les médias.

J. V. Foix et le journal La Publicitat, où il a travaillé de 1922 à 1936, a été l’un des référents de Vilaweb.

Ici vous pouvez voir les photos.

Le journaliste Albert Murillo, auteur du blog Espacio sonante, a annoncé qu’il avait une cassette avec l’enregistrement du discours réalisé par J. V. Foix lorsqu’il a reçu la médaille d’or de la mairie de Barcelone.
La cassette est un héritage du journaliste Salvador Escamilla et Foix y récite trois poèmes : «No pas l’atzar», «Sé un poble lluny de Provença» et «Ho sap tothom, i és profecia».

Si vous voulez l’entendre, cliquez ici.

90 anniversarie de la FNEC

Le 26 avril, la FNEC a célébré à l’Auditorium de l’Université de Barcelone le 90e anniversaire de la création de la Federació Nacional d’Estudiants de Catalunya, un syndicat d’étudiants nationaliste transversal. J. V. Foix en est le président d’honneur.
«Els estudiants, ultra estudiar, han d’esdevenir activistes d’allò que suposa la revitalització de la nostra cultura i l’elevació social i política del País», a dit Foix.

Ici vous pouvez voir des photographies de l’acte.

Le 22 avril, après deux ans de pandémie, la célébration de Sant Jordi a repris à l’école Poeta Foix avec la célébration, le matin, des traditionnels Jocs Florals (Jeux Floraux). Cette année toutes les classes ont participé en groupe et les prix on été collectifs.

Après avoir dansé pendant un moment dans la cour, différents ateliers ont eu lieu dans les salles de classe et l’après-midi, il y a eu des jeux traditionnels et un spectacle de groupe de rumba en direct.

Un cours consistant à lire des textes poétiques de Verdaguer, Alcover, Maragall, Carner, Sagarra, Foix, Espriu, Palau i Fabre, Marçal et J. V. Foix commence le 25 avril à l’Université de Barcelone, par le professeur d’université et éditeur de Fragmenta Ignasi Moreta.

Jours et horaires : 25 avril au 4 juillet 2022, lundi de 11h30 à 13h30
Lieu : Barcelone – IL3 – Universitat de Barcelona

Voici le lien pour s’inscrire.

L’Associació Joan Manén organise un récital pour voix et piano, par la mezzo Marta Valero et le pianiste Daniel Blanch. Ils présenteront une sélection de l’album Màgic moment, édité par Columna Musica, avec des chansons de Mercè Torrents sur des poèmes, entre autres, de J. V. Foix. Le concert sera présenté par Albert Ferrer Flamerich.

Jour et heure : 20 avril à 19h00
Lieu : Sala Mompou (Passeig Colom 6 de Barcelone)

«Molts i ningú»

Dans ce livre, Clara Ponsatí raconte sa vie, sa carrière universitaire et son engagement politique au fil des ans, ainsi que le récit de première main d’un moment décisif de l’histoire récente.
Le titre « Molts i ningú » (Beaucoup et aucun) fait partie d’un couplet de J. V. Foix , ami depuis l’enfance de l’oncle de Ponsatí, le peintre noucentiste Josep Obiols.

Ici on peut lire tout le poème.

L’Unesco a déclaré le 21 mars Journée mondiale de la poésie. Cette année, le poème « Si puc » de Gabriel Ferrater a été choisi pour commémorer le centenaire de sa naissance et le cinquantième anniversaire de sa mort. Le poème a été traduit dans de nombreuses langues.
La Fundació J. V. Foix se joint à la célébration avec le poème que J. V. Foix dédié à son ami Ferrater in memoriam.
Ici le poème «Tots hi serem al Port amb la Desconeguda».
«Si puc», de Gabriel Ferrater.

Dans le VIIème cycle de musique Dones i compositores , au Théâtre de Sarrià vous pourrez entendre les chansons compmosées par Mercè Torrrents basées, entre autres, sur des poèmes de J. V. Foix. Avec la soprano Marta Valero et le pianiste Daniel Blanc, les chansons ont été enregistrées sur le CD Magic moment, édité par Columna Música.

Lieu : Teatre de Sarrià, rue del Pare Miquel de Sarrià, 8
Jour et heure : vendredi 11 mars à 20.00 h.

Un nouveau volume de l’Història de la Literatura Catalana vient d’être publié, couvrant de 1922 à 1959, dirigé par Jordi Marrugat et Jordi Castellanos. L’auteur J. V. Foix est traité par le professeur de littérature et auteur de la thèse « Del diari 1918 », Joan R. Veny-Mesquida.
Il s’agit du septième volume des huit prévus, qui constituent un ouvrage collectif qui représente les connaissances académiques actuelles sur le sujet.